Mont Crosin

Avec ses 16 turbines, le parc éolien du Mont Crosin est le plus grand parc éolien en fonction en Suisse. Construit en 1996, ce parc constitue la preuve évidente qu’une fois installé, un parc éolien n’a pas une durée de vie limitée à 20 ans comme le lobby éolien veut nous le faire croire, mais qu’il s’étend sans cesse, en surface comme en hauteur. En 2016, un “repowering” a ainsi abouti au remplacement de 4 turbines par de nouvelles, aux conséquences encore plus graves pour le paysage et l’environnement.

Ce repowering a montré les graves dangers que font planer les constructions éoliennes en zone calcaire: lors de l’excavation de la base d’une des machines en construction, les promoteurs sont tombés sur une cavité karstique. Bien qu’il soit connu de tous les géologues que les cavités cachent parfois de longs et méandreux réseaux de failles où circule l’eau qui alimente les réseaux d’eau potable des communes avoisinantes, les promoteurs ont ni plus ni moins injecté 21 m3 de béton pour remplir la cavité, au mépris de l’environnement.

Construite sur les hauteurs des communes de St-Imier, Villeret et Cormoret, cette centrale n’est pour ainsi dire pas visible depuis les 3 localités qui en bénéficient financièrement. Les victimes sont à chercher dans le canton du Jura, dans les Franches-Montagnes, où les habitants du Noirmont, des Breuleux et de plusieurs autres localités sont directement impactés.

Une extension du parc est prévue vers l’Est (Le Jean Brenin), portant ainsi le parc de 16 à 20 machines.

Promoteur: Juvent SA (filiale de BKW AG)
Machines: 16 en service + 4 en projet
Etat: en service. Extension prochainement mise à l’enquête publique